Les objectifs fisheye, avantages et désavantages



Retour au blog
Posté le 14/03/2013


Les objectifs fisheye, avantages et désavantages



Bonjour à tous,

Je vous propose aujourd'hui un article sur les objectifs Fisheye: avantages, désavantages, utilité et bien plus encore sont au programme.



Un fisheye, c'est quoi?



Un objectif fisheye
Un objectif fisheye (Samyang 8mm)



Un fisheye (qui signifie littéralement "oeil de poisson") est un type d'objectif grand angle, typiquement un angle de 180° sur la diagonale. Autrement dit, il y a 180° entre le coin en haut à gauche et celui en bas à droite, ou entre le point en haut à droite et celui en bas à gauche.

Le fisheye permet donc de prendre des photos avec un angle de vue impressionnant.

Il existes deux types de fisheyes: les fisheyes diagonaux (comme le mien) et les fisheyes circulaires.

Les fisheyes diagonaux sont les plus courants. Ils donnent une image en plein format (l'image est rectangulaire et couvre toue la zone de la photo, il n'y a pas de bords noir).

Les fisheyes circulaires quand à eux couvrent un angle plus grand et le photo n'est pas en plein format (c'est un disque et il y a donc un bord noir autour du disque).

Différence de déformation
Différence de déformation entre un fisheye diagonal (à gauche) et un fisheye circulaire (à droite)



Il existe aussi des adaptateurs fisheyes, qui viennent se monter sur l'avant d'un objectif. Souvent, ces adaptateurs sont peu couteux et se montent sur des appareils compact ou sur les appareils intégrés de certains smartphones. La qualité est souvent inférieure à un vrai objectif fisheye et l'angle couvert est souvent inférieur à 180°.

Adaptateur fisheye
Exemple d'adaptateur fisheye pour iPhone (Source: Newedge.fr)



Les avantages



Les fisheyes ont plusieurs avantages, voici les principaux avantages que j'ai constatés au cours de mes expérimentations:

En architecture ou pour photographier des monuments imposants

Un fisheye permet en effet de mettre dans le cadre des monuments imposants (ou n'importe quel objet) sans avoir beaucoup de recul. Un fisheye peut pas exemple être très intéressant pour photographier dans son entièreté d'une maison dans une petite ruelle ou l'on a peu de recul.

Créer des visites virtuelles

Pour créer des visites virtuelles comme de plus en plus de sites en proposent, l'objectif fisheye est un atout qui permet de faciliter le travail. Je ferais probablement un article sur le blog à propos de la création de visites virtuelles.

Les inconvénients



Les fisheyes ont malgré tout certains inconvénients.

Avec un fisheye, on ne fait que des photos fisheye

Le gros désavantage des objectifs fisheye est que leur usage est limité à un seul effet. On ne peut que prendre des photos à 180° avec un objectif fisheye, ce qui est bien plus limitant qu'un objectif standard ou l'on peu zoomer pour changer l'angle de vue.

Le prix

La plupart des fisheyes sont en effet assez couteux. L'inconvénient du prix est accentué par le fait qu'on ne peut faire que des photos fisheye, ça fait donc cher l'effet.

Difficulté de mettre au point

L'angle de vue étant tellement grand et les détails petits, il est difficile de mettre correctement au point. Personnellement, je me base sur l'estimation de la distance et les distances indiquées sur la bague de mise au point pour mettre au point.

Le bilan



Un fisheye est certes un beau jouet, personnellement je suis totalement comblé par le mien, mais je vous conseille de vous poser certaines questions et faire attention à certains points avant d'investir dans un tel objectif.
C'est cool, mais n'allez vous pas vous lasser d'être limite à un seul effet?, Allez vous vraiment l'utiliser?, ...

Je ne conseille pas le fisheye comme premier objectif ou comme objectif principal, mais plutôt en complément d'une série d'objectifs standards, car le fisheye est bien moins polyvalent qu'un objectif standard.

Pour conclure, je trouve qu'un fisheye est un bon objectif, puissant et utile, mais c'est un objectif un peu cher pour un usage non régulier et on est limité à un seul effet.

Bien amicalement,


Denis Mortier

Tags : objectif - fisheye - review