Réaliser sa propre télécommande filaire



Retour au blog
Posté le 30/05/2013


Réaliser sa propre télécommande filaire



Bonjour à tous,

Après m'être longtemps battu avec les soudures qui ne voulaient pas tenir, j'ai enfin terminé ma télécommande faite maison pour mon appareil photo. Dans cet article je vais vous expliquer le fonctionnement d'une simple télécommande filaire et vous montrer comment réaliser la vôtre pour moins de 5 euros (sachant que ces télécommandes coutent plus d'une vingtaine d'euros dans le commerce)...

Ma télécommande faite maison
Ma propre télécommande faite maison



Comment fonctionne une télécommande



Le fonctionnement d'une télécommande est très simple. Il s'agit en réalité de deux interrupteurs : un pour la mise au point et un pour le déclenchement.

Pour les appareils canon des gammes à 4, 3 et 2 chiffres, les télécommandes ont une prise mini jack 2.5 mm. Les modèles à un chiffre et certains modèles d'autres marques utilisent d'autres fiches, souvent des prises propriétaires (certains anciens appareils canon "à deux chiffres" ont encore des prises propriétaires).

Dans les télécommandes à prise jack, en reliant le fil de la masse au fil bleu sur le schéma, on fait la mise au point, tandis que si on relie le fil rouge à la masse, on déclenche l'appareil photo. Une télécommande n'est donc rien de plus que des interrupteurs reliés aux bonnes fiches.

Connectique
Schéma d'une prise jack 2.5mm avec les branchements



Matériel nécessaire pour réaliser sa propre télécommande


Pour réaliser votre propre télécommande maison, il vous faudra quelques composants très simples à trouver en magasin ou à récupérer. En récupérant une partie des composants j'ai réussi à faire ma télécommande pour moins de 5 euros.

Les boutons

Les boutons sont les composants principaux de la télécommande : ils permettent la mise au point et le déclenchement. Pour ma télécommande j'ai utilisé 2 boutons poussoir et 1 switch.

Boutons utilisés
Les boutons que j'ai utilisés: 2 boutons poussoir et un switch (Source: Cotubex)



En achetant les boutons poussoir, vérifiez bien qu'ils sont en position off quand ils ne sont pas enfoncés : ils ne doivent laisser passer le courant uniquement quand on pousse dessus. En général, la position « au repos » est indiquée en premier, suivi de la position enfoncé entre parenthèses (il faut donc qu'il soit indiqué OFF-(ON)).

La boite

Il vous faut ensuite une bonne boite pour mettre les boutons dedans. Choisissez une boite robuste et assez grande pour contenir les boutons, tout en restant assez petite pour être transportable.

Une boite de films fait très bien l'affaire
Mon choix s'est porté sur une boite de films, petite et solide



Pour ma télécommande j'ai utilisé une boite de films argentiques, qui a l'avantage d'être petite (les boutons rentrent tout juste dedans) tout en étant solide et facile à tenir en main.

En cherchant un peu sur internet, on peut trouver toute sortes de boites, toutes plus farfelues ou originales les unes que les autres. On trouve par exemple des boites de médicaments, boites de cassettes audio, boites de bonbons, ... Voici quelques exemples de ce que j'ai pu voir sur internet :

Quelques exemples de boites
On peut trouver toutes sortes de boites: boites de médicaments, de bonbons, ... (sources)



Le câble et la prise

Pour le câble et la prise, vous pouvez facilement les récupérer sur certains kits mains libres de Nokia par exemple. Ces kits utilisent en effet une prise jack 2.5 mm. J?en avais justement un sous la main dont les écouteurs étaient cassés et j'ai donc récupéré le câble et la prise pour ma télécommande.

Un kit oreillette
Vous pouvez récupérer un câble et une prise sur un kit main libre Nokia



Si vous n'avez pas de kit main libre sous la main ou si vous l'utilisez tous les jours, vous pouvez acheter une prise jack 2.5 et un câble dans n'importe quel magasin d'électronique. Dans ce cas, il faut commencer par souder les trois fils de votre câble dans votre prise.

Vu que mon câble est de la récup, j'ai commencé par mesurer au multimètre quel fil correspond à quel prise.

Des sucres et des petits bouts de fil

Quelques bouts de fils et des sucres
Quelques bouts de fils et des sucres



Pour relier les 3 fils qui arrivent de la prise jack 2.5 aux différents boutons, on va utiliser 3 sucres et des petits bouts de câbles (que j'ai récupérés sur un reste de câble téléphonique). On utilise des sucres plutôt que de souder les fils directement sur les boutons parce qu'il faut souder certains fils qui arrivent de la prise à plusieurs boutons. J'avais d'abord essayé de les souder directement sur les boutons et ça tenait pas et il y avait plein de faux contacts.

Pour que les sucres prennent le moins de place possible dans la boite, j'ai coupé tout le plastique inutile avec une pince coupante (je sais, ce sont des économies de bout de chandelle...).

Réalisation



Maintenant que vous avez réuni tous les éléments nécessaires, passons à la réalisation de la télécommande en elle-même.

Pour commencer, nous allons réaliser les trous dans la boite. Il faut faire 4 trous en tout : 3 trous pour les boutons et un trou pour faire passer le fil. Pensez en faisant les trous que les boutons doivent être facilement utilisables à une main.

Une fois que les trous sont faits dans la boite, faites passer le câble vers la prise jack à travers le trou prévu dans la boite et fixez les trois fils de votre câble dans chacun des trois sucres (pour être sûr que ça tienne, j'ai fait un petit point de soudure dans le sucre une fois les fils dedans, mais ce n'est pas indispensable).

Il faut ensuite souder les petits fils sur les différents boutons. Faites bien attention que ces fils ne se touchent pas pour éviter d'avoir des faux contacts dans votre télécommande. Si vous avez un multimètre, pensez à régulièrement vérifier votre câblage.

Maintenant que les fils sont soudés aux boutons, il ne reste plus qu'à les fixer dans les différents sucres.

Le schéma du câblage
Le schéma du câblage



Comme on le voit sur le schéma, chacun des trois boutons doit avoir un de ces fils branché sur la masse (le fil noir sur le schéma). Un des boutons poussoir et l'interrupteur doivent avoir leur deuxième fil branché sur le sucre du déclenchement (le fil rouge sur le schéma) et le dernier bouton poussoir a son dernier fil de branché sur le sucre de la mise au point (le fil bleu sur le schéma).

Pour terminer, il faut tout faire entrer la boite. Personnellement, je vous conseille de commencer par placer les boutons plutôt que les sucres, car les boutons ont un emplacement "fixe" tandis que les sucres peuvent combler les espaces.

Avant de tout refermer, vérifiez bien que tout fonctionne et qu'il n'y a pas de faux contact ni de risque de faux contact. Dans ma télécommande j'ai mis un peu de scotch d'électricien sur les contacts et les soudures pour éviter qu'en bougeant un faux contact ne se fasse.

La télécommande en pleine action



Pour terminer, voici les premiers tests réalisés avec ma toute nouvelle télécommande : quelques longues poses de nuit

Deux exemples de longues poses de nuit
Deux exemples de longues poses, de nuit, réalisées avec ma télécommande



Pour conclure, je dirais que la réalisation de cette télécommande est un très chouette projet. D'une part ça revient moins cher (moins de 5 euros contre 20 euros dans le commerce) et d'autre part on prend du plaisir à la réaliser et on a la fierté de l'avoir fait soi-même.

N'hésitez pas à donner votre avis ou montrer votre propre télécommande dans les commentaires si vous en avez réalisé une.

Bien amicalement,


Denis Mortier



Sources des photos :
Les quatre photos des différentes boites viennent des sites suivants et appartiennent à leurs auteurs respectifs:


Les photos des boutons viennent quant à elles du site de Cotubex :

Tags : diy - telecommande - projet - lightpainting - bulb - homemade